Le Zéro Déchet, pour tous
0

Vacances zéro déchet : nos tips pour profiter sans polluer !

Vacances zéro déchet : nos tips pour profiter sans polluer !

Vous attendez sans doute impatiemment de partir en vacances. Mais cette année, c’est décidé, elles seront zéro déchet : après tout, si vous faites tout pour réduire vos déchets toute l’année, autant continuer en vacances !  Comment alors allier farniente et zéro déchet ? Rien de plus simple : il suffit de vous organiser. Prenez vos valises et de quoi noter : on vous donne des tips à adopter !

Réduire la distance pour limiter votre bilan carbone

On ne vous apprend rien si on vous dit que moins vous faites de kilomètres, plus vos vacances seront « propres » d’un point de vue du bilan carbone. Et en fait, ça tombe bien, parce que la France compte un nombre incroyable de paysages à découvrir : gorges, plages, montagnes, parcs naturels, vestiges médiévaux, chefs-d’œuvre d’architecture, il y en a pour tous les goûts. Et puis peu importe où vous partez, à 20 km ou 850, ce qui compte c’est de vous changer les idées. Reste à déterminer quel moyen de transport vous allez choisir.

Le train : le mode de transport à privilégier

On ne va pas se leurrer : si l’avion est un mode de transport qui a révolutionné notre manière de voyager, il est loin d’être zéro déchet. Certes il nous amène au bout de la planète, mais la pollution que suscite le transport aérien est tout simplement énorme : c’est LE mode de transport le plus polluant. 1 heure d’avion émet 1 500 fois plus de Co2, gaz à effet de serre, que la même durée de trajet… en train. Exit donc l’avion, mais aussi la voiture si vous êtes seul dedans et que vous voulez vraiment réduire votre bilan carbone. Le covoiturage est en revanche intéressant puisqu’il divise la note de Co2 et permet parfois de faire des rencontres. Il y a également le bus et le bateau, qui produisent tous deux approximativement la même quantité de Co2. Enfin, vous pouvez aussi envisager de faire du cyclotourisme : voyager à vélo, c’est une autre manière de voir du pays en faisant du sport ! Ce qui est sûr, c’est qu’il va falloir revoir votre conception du mot « voyage » : ces modes de transport moins polluants sont aussi bien moins rapides.

Se déplacer sur place : oubliez la voiture !

Si vous partez en train, il vous faudra trouver un moyen de vous déplacer sur place. Oubliez là encore la location de voiture au profit des transports en commun moins polluants. La location de vélo est aussi une excellente idée… si la saison le permet. 

Où se loger : les endroits à privilégier

Ah l’hôtel, ses lits douillets, ses services… et ses déchets ! Eh oui, les hôtels, avec leurs formats individuels, que ce soit pour le petit déjeuner comme pour se doucher, produisent énormément de déchets. Pensez au Airbnb si vous le pouvez ou encore pensez aux gîtes écologiques et autres éco-logis : il en existe aux quatre coins de la France !  

Prendre son pack « zéro déchet »

N’oubliez pas de prendre dans vos valises tout ce qui vous permet, au quotidien, de vivre en limitant vos déchets, tels que savonshampoing ou encore dentifrices solides. Alors bien sûr, vous n’allez pas prendre vos bocaux avec vous, mais vous pouvez tout à fait emporter les sacs en tissu pour transporter vos courses alimentaires ni quelques wraps, pour emballer vos sandwichs ou conserver des aliments : ils ne prendront pas de place dans vos bagages !

Repérer les points de vente en vrac

En vacances, vous allez bien être obligé de faire vos courses à un moment ou à un autre. Pour ne pas vous retrouver le bec dans l’eau et devoir faire vos courses en supermarché, an-ti-ci-pez ! Avant de partir, faites quelques recherches pour savoir quand et où a lieu le marché de votre ville de séjour ou encore s’il y a une boutique bio avec du vrac. Mieux : repérez les points de vente directe chez les producteurs. Durant les vacances, on a souvent plus de temps pour faire ce que l’on ne fait pas l’année. Et puis ça sera l’occasion de savourer des produits de saisons cueillis ou ramassés à maturité : quel régal !

La gourde, le grand indispensable pour voyager !

En voyage, on a tendance à acheter des bouteilles d’eau. Alors qu’il est si simple d’avoir sa propre gourde ! Plus économique pour le porte-monnaie, c’est aussi largement plus écologique. C’est aussi la garantie que votre eau sera conservée dans un contenant sain. Et pour peu que vous choisissiez un modèle isotherme, votre boisson restera bien fraîche toute la journée. 

Tout dématérialiser !

Oubliez les tickets de train ou de bus version papier, les entrées dans des établissements culturels : aujourd’hui, il est, la plupart du temps, possible de dématérialiser tout cela. De même, pour tout ce qui est renseignement sur les activités de la ville : optez pour le site de l’office du tourisme plutôt que la dizaine de dépliants qui termineront à la poubelle.

Enfin, oubliez de faire un détour par les boutiques de souvenirs, si ce n’est pour ramener des cartes postales ou des spécialités régionales à déguster : elles sont souvent pleines de chinoiseries en plastique fabriquées à l’autre bout du monde.

Passez de très belles vacances !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez ici.


J'accepte