Le Zéro Déchet, pour tous
0

Réduire son impact sur l’environnement : les gestes à adopter !

Réduire son impact sur l’environnement : les gestes à adopter !

Ce n’est plus un secret pour personne : la planète déborde de déchets. Agir est une urgence pour réduire notre empreinte carbone. Comme on dit, les petits ruisseaux font les grandes rivières : il n’y a pas de petits gestes pour protéger la planète ! Cela vous paraît compliqué ? Pourtant, la plupart des mesures qu’il est possible de prendre sont de tout petits riens qui ne changeront pas votre vie, mais sans l’avenir de la Terre. Et en plus, ces gestes font appel au bon sens. Vous nous suivez ?

Faites vos courses de façon éclairée

Outre l’utilisation de sacs en tissu pour emballer vos fruits, légumes, graines et céréales achetées en vrac, il faut également faire attention à la provenance de ce que vous achetez. Eh oui, parce qu’acheter une pomme bio qui vient du Pérou, ça n’a pas de sens. C’est peut-être bon pour votre santé – quoique cela reste à prouver, puisque les normes de culture bio diffèrent d’un pays à l’autre –, mais ça l’est beaucoup moins pour celle de la planète : imaginez un peu le nombre de kilomètres qu’elle doit faire ! Gardez l’œil, même dans votre petit magasin bio. Mieux vaut donc privilégier les produits issus d’agriculture raisonnée dans ce cas-là, locaux, et cultivés en pleine terre : la culture hors saison, même locale, émet 20 fois plus de gaz à effet de serre. Le must : acheter directement au producteur, ou sur un marché. Oubliez également les produits transformés, polluants par leur fabrication et vraiment pas sains pour la santé, ainsi que les produits suremballés, ou toute forme de plastique (bouteille, sac de congélation, film transparent…). 

Achetez en magasin quand c’est possible !

Avec les applications, la connectivité partout et tout le temps, acheter sur Internet n’a jamais été aussi facile. Pourtant, cela peut être source de pollution puisque cela nécessitera un transporteur et l’utilisation d’emballage. Là encore, vous pouvez adopter une attitude plus responsable :
- en achetant en magasin : l’empreinte carbone sera moindre si vous achetez un produit dont vous avez besoin dans le commerce de proximité de votre ville plutôt que sur Internet ;
- quand ce n’est pas possible, en passant commande auprès de petits e-commerces, français et si possible locaux, et ceux qui utilisent ou réutilisent des emballages écologiques.

Revoyez l’utilisation de vos appareils électriques et votre chauffage

Pourquoi monter le chauffage quand vous pouvez mettre un pull ? Et puis une température trop élevée, c’est très mauvais pour votre peau : elle se déshydrate. Si ce geste pour la planète est aussi un geste beauté, cela serait dommage d’y renoncer. Quant à votre équipement ménager, le jour où un de vos appareils tombe en panne, privilégiez le seconde main ou un appareil le moins énergivore possible. Enfin, achetez des prises avec interrupteur à installer à votre bureau, au niveau de la télé, ou encore à la cuisine : cela permet de tout éteindre avec un seul bouton. Pour rappel, les appareils en veille continuent de consommer de l’électricité : cela peut représenter jusqu’à 80 € de votre facture par an. Idem pour les chargeurs de téléphone, et tous les appareils branchés alors qu’ils sont chargés : retirez-les de la prise après usage ! 

Adoptez les bons gestes en cuisine

Regardez dans vos placards : il y a forcément du plastique et des produits jetables aux quatre coins de votre cuisine. Notamment du côté de votre machine à café : qu’elle soit classique ou à dosette, il existe des produits réutilisables ! Dosette à remplir avec du café moulu, ou filtre à cafetière en inox vous permettront de siroter votre café sans polluer la planète. (A consommer avec modération, et bio ainsi que Fairtrade tant qu’à faire, parce que si on vous dit que cela ne pousse pas en France, vous comprendrez que le café parcourt des milliers de kilomètres avant de se retrouver dans votre tasse.) 

Déplacez-vous autrement

Selon le Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique (Citepa), les transports sont la première cause des émissions de gaz à effet de serre en France. Pire : ce sont les voitures des particuliers qui polluent le plus, par rapport aux poids lourds ou même aux véhicules utilitaires. Pas besoin de vous faire un dessin, nous devons moins utiliser la voiture. Pour les petits trajets, troquons donc notre carrosse de métal pour la petite reine ! Le vélo vous permet de vous déplacer sans polluer mais aussi d’avoir une activité physique. 

Faites les bons choix au restaurant

Si l’offre crée la demande, l’inverse est aussi vrai : si vous refusez certains usages, vous ferez bouger les choses. Au restaurant par exemple :
- refusez le plastique, même biosourcé : qui, franchement, a besoin d’une paille pour boire un cocktail ? Oui c’est amusant, mais ce n’est pas ça qui va changera votre soirée non ?
- privilégiez les plats sans viande ni poisson, voire demandez ce qui se fait de végétalien : plus il y a de demandes, plus les restaurateurs proposeront sur leur carte des menus 100 % végétaux ;
- privilégiez les restaurants qui proposent une carte réduite, et qui auront sans doute à cœur de cuisiner des produits locaux, et de saison. Se faire plaisir en réduisant votre empreinte environnementale, c’est possible et même conseillé pour vos papilles !
Pas la peine de vous préciser que les fast-foods sont à fuir…

Voyager zéro déchet : dématérialisez !

Les nouvelles technologies, cela a du bon. Il est facile de dématérialiser bon nombre de documents. C’est notamment possible avec les billets de train ou d’avion, qui sont des billets électroniques – ce qui, ne nous le cachons pas, est bien pratique, puisque cela évite un oubli dudit billet papier à la maison. Vous pouvez aussi télécharger des cartes pour vous orienter dans les pays ou encore arrêter de prendre des brochures dans les offices de tourisme, brochures que vous ne consulter jamais (on le sait) et qui en plus sont souvent moins complètes que les versions dématérialisées en ligne. 

Bivouaquez et campez sans polluer

Là encore, ceux qui font de la randonnée ou qui plantent leur tente en pleine nature aiment profondément ce qui les entoure. Et pourtant, on voit encore trop de déchets dans la nature. Le mieux, pour ne pas en laisser, c’est encore de privilégier le zéro déchet : gamelle en et couvert en inox réutilisable, allumettes pour allumer le réchaud plutôt qu’un briquet en plastique, utilisation de savon et dentifrice biodégradables, ce n’est pas sorcier !

Cette liste est loin d’être exhaustive bien sûr, mais c’est déjà un bon début. N’oubliez pas, Rome ne s’est pas fait en un jour : un pas après l’autre, vous parviendrez à réduire, sans même vous en rendre compte, votre impact environnemental.

À lire aussi : 


Une salle de bain zéro déchet
Devenir vegan : pourquoi le devenir et comment faire ?
Comment Faire Ses Courses Zéro Déchet ?
Voyager Zéro Déchet : Les Produits À Emporter Avec Vous !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez ici.


J'accepte