Le Zéro Déchet, pour tous
0

Confinement : 10 conseils pour le vivre le mieux possible

Confinement : 10 conseils pour le vivre le mieux possible

Le confinement que nous vivons actuellement est totalement inédit dans l’histoire de l’humanité. Notre quotidien s’en trouve totalement chamboulé : il faut alors s’adapter à ce nouveau mode de vie. Mais que faire de ce temps libre, que l’on rêvait tant d’avoir avoir, mais dont on ne sait finalement pas trop quoi faire ? Voici une petite liste d’idées et de conseils pour que ce confinement se passe le mieux possible.

Faire du rangement

Cave, garage, grenier, débarras, nous avons toutes et tous une pièce « honteuse » où l’on dépose tout notre bazar en attendant de le ranger, l’organiser ou de le trier. Il est temps de vous y atteler ! C’est aussi l’occasion de mettre votre logement au carré et pourquoi pas en profiter pour faire un petit ménage de printemps ?

Prendre soin de vous

Plus que jamais cette période de confinement vous invite à vous replier sur vous-même et ce n’est pas forcément une mauvaise chose. Dans ce quotidien où l’on court tout le temps, entre le travail, la famille et les enfants, s’occuper de soi est souvent la dernière roue du carrosse. Il est temps de faire ce gommage ou ce bain que vous remettez depuis des mois, de vous faire les ongles, de vous masser les pieds, de prendre soin de votre barbe : prendre soin de soi peut même être essentiel ! Il y a le corps, mais il y a aussi l’esprit, bien malmené, dans un état de flottement : essayez des techniques relaxantes, comme le yoga, la méditation, la cohérence cardiaque, par le biais d’application (Petit Bambou, Mind, RespirRelax+…), ou grâce à des vidéos sur YouTube pour vous apporter un peu de sérénité.

Être à l’écoute de vos besoins

Plaire aux autres, faire ce que les autres attendent de nous, dire oui alors que l’on pense non, qui ne le fait pas au quotidien ? C’est le moment rêvé de vous interroger sur qui vous êtes, ce qui vous fait du bien dans la vie en général et de prendre le temps d’écouter vos besoins ainsi que vos limites, d’être vous, tout simplement, en dehors des normes et de la pression sociale.

Créer une ambiance relaxante

Votre maison est devenue votre refuge : votre intérieur doit vous être agréable, autant que possible. Vous pouvez réaménager votre intérieur, en déplaçant vos meubles et vos sources de lumière, optimiser vos espaces de vie, et créer des coins cosy, pour la lecture par exemple. Pensez aussi à aérer vos pièces chaque jour, et pourquoi pas à diffuser des huiles essentielles apaisantes, notamment avant de dormir : une odeur agréable d’orange douce ou de lavande sera propice au bien-être et à la détente.

Faire une activité physique

Votre activité physique va être réduite par rapport à d’habitude. Pour garder la forme, faites quelques exercices sans toutefois dépasser vos limites. Si vous ne faites pas de cardio, ne vous mettez pas à faire des séances de HIIT. Préférez de la gym douce, du renforcement musculaire. Que vous soyez sportif ou non, vous trouverez plein de programmes sur YouTube ou sur Instagram, où des coachs sportifs proposent des exercices, adaptés à votre condition physique et votre objectif. 

Garder une alimentation équilibrée

On peut être tenté de lâcher la bride côté alimentation et de se réfugier dans des aliments réconfortants, donc gras, ou doudou, souvent sucrés. Si bien sûr il ne faut pas se priver – la situation est suffisamment difficile comme ça –, n’oubliez pas que l’alimentation est votre carburant. Il faut faire le plein de vitamines chaque jour, de protéines, de fibres. Variez autant que possible vos repas. Utilisez des légumes surgelés pour vous faciliter la tâche ! N’oubliez pas les légumineuses, qui se conservent longtemps et aux nombreux bienfaits.

Conserver un rythme de vie

Dégagé de toute obligation, vous pouvez être tenté de faire la grasse matinée ! Pourtant, les spécialistes sont formels : continuer à suivre un certain rythme est essentiel pour notre équilibre psychique. Et puis les petites habitudes, cela a quelque chose de rassurant. Si vous pouvez décaler l’heure à laquelle votre réveil sonne, levez-vous, douchez-vous, et prenez votre café comme lorsque vous travaillez. Le retour à la vie normale sera d’autant plus simple.

Rester en contact avec la famille et les amis

Skype-apéro, appels vidéo, téléphone, échanges via une messagerie ou par SMS, il y a de nombreux moyens pour rester en contact avec ceux qui vous sont chers. Maintenez chaque jour ces liens si importants pour vous. Cela vous aidera à passer les coups de mou, mais aussi à peut-être construire une autre relation avec vos proches. Surtout, privilégiez les liens sains et soutenants : pourquoi continuer à être en contact avec cette personne qui vous démoralise ou se vante d’apprendre deux langues, de s’être mise au yoga quand vous êtes sous l’eau avec les enfants et qui n’est pas franchement bienveillante ou à l’écoute ?

Utilisez des ressources en lignes pour vous cultiver

La grande chance que nous avons c’est d’avoir Internet : nos parents auraient sûrement vécu cette période plus difficilement que nous. Vous pouvez profiter de ces semaines passées chez vous pour :
- regarder des spectacles en lignes : l’Opéra de Paris et celui de New York en ont mis en accès libre sur leurs sites ;
- faire des MOOC : ces cours en ligne, dont certains sont gratuits, feront un bon passe-temps et permettront aussi d’acquérir des connaissances. Il y a par exemple ceux culturels de la Fondation Orange ou ceux de l’Afpa, sur la pâtisserie ou les techniques de base de la cuisine ;
- écouter des livres audio : la plateforme Litteratureaudio.com propose toute une bibliothèque des grands classiques de la littérature gratuitement.
Cette liste n’est pas exhaustive, bien sûr.

Ne faites rien !

Si vous devez travailler de chez vous, faire la classe à vos enfants, vous manquerez sans doute cruellement de temps pour vous. Et même si vous êtes seul et que vous êtes au chômage partiel ou autre, vous avez aussi le droit de ne pas faire de to-do liste. Il est d’ailleurs normal de manquer d’envie, d’énergie, de motivation. Le confinement peut vous fragiliser : cette situation est source de stress et d’angoisse, alors autant ne pas vous en rajouter. Ménagez-vous et soyez bienveillant avec vous-même. Le but n’est pas de vous imposer quoi que ce soit. Faites-vous du bien sans aucune culpabilité : choisissez des activités qui vous nourrissent, même si ça passe par buller devant Netflix.

Enfin, une grande pensée à tous les soignants, hôtesses de caisse, facteurs, livreurs, petits commerçants en ligne, bref, tous ceux qui continuent de travailler et qui n’ont pas à se demander à quoi ils vont occuper leur journée ! Plus que jamais, le temps est à la compassion et à l’empathie, pour soi comme pour les autres.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez ici.


J'accepte