Le Zéro Déchet, pour tous
0

Occuper les enfants durant le confinement : 10 conseils

Occuper les enfants durant le confinement : 10 conseils

Depuis le lundi 16 mars, les écoles sont fermées. Le confinement a été mis en place : nous voilà tous invités à rester chez nous. Seulement voilà, avec des kids, ce n’est pas toujours évident. Outre l’école à la maison à encadrer, il faut les occuper. Et en restant dedans, cela relève du tour de force. Pas d’inquiétude : on vous a préparé 10 conseils pour vivre en parfaite harmonie (ou presque) avec vos kids.

1. Proposer des activités créatives

Occuper les petites mains, il n’y a rien de tel pour faire passer le temps plus rapidement, tout en exerçant la motricité fine des plus petits et l’imagination des plus grands. Il y a plein de possibilités :
- le classique feutre/feuille ou crayon de couleur pour dessiner et colorier ;
les cahiers réutilisables Jaq Jaq avec des craies zéro poussière, pratiques et écologiques, à utiliser à l’infini ;
- les gommettes, un incontournable ;
- faire de la peinture ;
- faire du collage (avec de vieux magazines, des catalogues de publicités, des journaux…).
Cette activité peut être utilisée à l’infini : il suffit de changer le thème ! Autoportrait, fleur, rêve, voyage, laissez aller votre imagination.

2. Faire des jeux nature (option jardin)

Si vous avez l’immense chance d’avoir un carré de jardin, vous êtes chanceux : vous pourrez les laisser jouer seuls, mais pourrez aussi vous servir des ressources de la nature pour faire des ateliers :
- peindre des cailloux ;
- faire des bonhommes avec du bois ;
- cueillir des fleurs et les faire sécher entre deux pages d’un gros livre.
Et puis il y a tant de choses à observer dans le jardin : les petites bêtes, les oiseaux, c’est déjà un passe-temps en soi.

3. Cultiver leur curiosité

Il y a plein de ressources qui ont été ouvertes gratuitement au public sur Internet et que vous pouvez proposer à vos loulous : on n’est jamais trop petits pour découvrir des choses. Veillez seulement à limiter le temps d’écran en fonction de l’âge de vos enfants !
- Des visites de musées virtuelles ou des collections mises en ligne : Louvre, le Musée d’Orsay – qui propose un programme spécial pour les enfants –, le Rijksmuseum...
- Des spectacles avec le Metropolitan Opera de New York ou L’Opéra de Paris 

4. Utiliser des ressources en ligne pour apprendre autrement

Il y a en ligne des plateformes qui vous seront d’une grande aide en cas de craquage imminent.
- Lumni.fr, le site de France Tv qui propose pléthore de contenus jusqu’au lycée ;
- Bayam, la chaîne des éditions Bayard, qui propose des activités pour les 3-10 ans ;
- Maxicours, service de soutien en ligne qui donne accès gratuitement aux cours et exercices aux heures de cours, de 9h à 17h, du lundi au vendredi.

5. Bouger tous les jours

Si vous n’avez pas la chance d’avoir un jardin, il faut néanmoins pouvoir faire en sorte que les enfants se dépensent un minimum. Vous pouvez :
- mettre de la musique et laisser les enfants s’exprimer ;
- faire des courses d’obstacles : des coussins, une chaise, même dans un couloir il y a toujours la possibilité de faire quelque chose ;
- faire un jeu de mime d’animaux ;
- jouer aux chaises musicales : si vous êtes dans un espace plutôt réduit, « la statue » peut être une alternative. Vos enfants doivent s’arrêter de bouger quand vous coupez la musique, tout simplement.

6. Utiliser des outils pour se recentrer

Il n’est pas impossible que des tensions apparaissent, que ce soit côté enfants – ou côté parents d’ailleurs. Si se défouler fait du bien, faire le calme en soi peut être plus pertinent parfois. Vous pouvez vous servir des cours de yoga : il en existe plein qui s’adresse aux enfants. Idem pour la méditation : sur YouTube, vous trouverez des méditations guidées ou des histoires méditatives.

7. Se servir des livres !

Que ce soit pour lire une histoire ou pour créer une activité, les livres vont vous être d’une très grande ressource durant ces prochaines semaines. Mais il y a aussi vos livres à vous, d’art par exemple, ou autre, qui vont distraire les plus grands. Et même les plus petits : proposez par exemple à votre poussin de reproduire à sa manière une œuvre d’un artiste.

8. Penser aux podcasts

S’évader et rêver avec des podcasts, en voilà une riche idée ! Il y a notamment ceux de France Inter, comme Une histoire… et Oli pour les 5-7 ans ou bien Les Odyssées pour les 7-12 ans, qui permettent de se plonger dans les figures de l’Histoire. Les P’tits Bateaux répondent aux questions que les enfants se posent tout comme les Petits Curieux, pour les 7-12 ans. Il y a aussi La grande histoire de Pomme d'Api pour les 3-6 ans, des Histoires en Musique sur Radio Classique pour découvrir les grands compositeurs.

9. Les mettre en cuisine

Les enfants adorent faire la cuisine. Avec 3 repas par jour et le goûter à préparer, voilà des ateliers tout trouvés ! Version salée ou version sucrée, pour une quiche ou un gâteau, votre enfant pourra apprendre plein de choses tout en développant ses sens : couper, découper, peler pour travailler la motricité fine, goûter les ingrédients, mélanger… Une belle idée n’est-ce pas ?

10. Ne pas se mettre la pression

Enfin, pensez aussi à leur laisser quartier libre, un temps où ils peuvent faire ce qu’ils veulent… et où vous pouvez souffler. Si vous n’êtes pas instituteur, vous n’êtes pas non plus animateur en centre de loisirs. Et puis pour pouvoir proposer tout cela, il faut aussi parvenir à vous accorder un peu de temps à vous : ne vous oubliez pas !

Les enfants s’adaptent bien plus facilement que nous. Laissez-leur inventer de nouveaux jeux auxquels vous n’auriez jamais pensé !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez ici.


J'accepte