Le Zéro Déchet, pour tous
0

Zéro déchet au bureau : comment réduire ses déchets ?

Zéro déchet au bureau : comment réduire ses déchets ?

À la maison, vous êtes passés au zéro déchet, ou vous êtes en bonne voie. Mais au bureau, ce n’est pas la même chose : café, consommables, il y a des habitudes qui sont bien ancrées. Il y a pourtant des choses à faire pour réduire vos déchets sur votre lieu de travail. Cela vous dit d’essayer ?

Passer au zéro déchet au bureau : comment faire ?

Avant d’enclencher le mode zéro déchet, faites un point de ce qui est déjà fait et qui peut être amélioré sur votre lieu de travail en termes de réduction des déchets ou encore de recyclage. Si vous êtes salarié(e), vous pouvez en parler à votre direction ainsi qu’à vos collègues de travail : il y a de fortes chances pour que chacun ait envie de changer ses habitudes. Parce que ce sont de petits gestes simples pour préserver la planète et qu’en plus, cela peut permettre à l’entreprise de faire des économies. Qui serait contre ? 

Consommer du café ou du thé sans produire de déchet au bureau

Ah le sacro-saint café : il n’y a pas une entreprise où l’odeur de cette boisson ne se répande chaque jour, à plusieurs moments de la journée. La bonne idée, c’est déjà de troquer la machine à espresso contre une bonne vieille cafetière : des capsules en moins et un conditionnement du café dans un plus grand contenant. Ou alors, il existe des capsules réutilisables à recharger avec du café moulu de votre choix. Ensuite, cela ne coûte pas grand-chose d’opter pour des cuillères au lieu de touillettes en plastique – de toutes les manières il faudra faire sans incessamment sous peu en raison de leur interdiction. Alors oui, il faut les laver. Mais si chacun utilise sa cuillère et s’en charge, ce changement passera crème. Enfin, stop aux gobelets en plastique : mug, tasse, ou encore mug isotherme – pour garder le café chaud entre deux réunions –, c’est plus joli et aussi simple à utiliser au quotidien. Quant au thé, mieux vaut utiliser du vrac et une boule à thé en inox, réutilisable à l’infini que des sachets unidose. 

Déjeuner en mode zéro déchet

Le midi, beaucoup d’entre nous mangent des plats à emporter : emballés dans du plastique, ils sont très pratiques, mais pas être vraiment bons pour la planète – et d’ailleurs ils ne sont pas non plus bons pour notre ligne. Et puis surtout, ils se retrouvent dans la poubelle au boulot, accompagné d’une bouteille d’eau en plastique. Stop : chacun achète une gourde, et fait en sorte de venir avec sa lunch box pour le midi. Et les tickets restaurant vont servir à quoi alors ? À payer les aliments pour faire vos paniers-repas pardi !

Réduire la consommation d’énergie : un petit geste zéro déchet facile

Eh oui, réduire sa consommation d’électricité au bureau, cela permet de réduire… les déchets. Aujourd’hui, en France, les sources d’électricité sont encore en grande partie nucléaires… Et là, les déchets, on peut dire qu’ils posent vraiment problème. On peut ainsi penser à :
- éteindre les lumières quand elles ne sont pas nécessaires ;
- couper l’ordinateur en fin de journée (on n’a pas dit mettre en veille, mais éteindre) ;
- utiliser des multiprises avec un interrupteur pour mettre les imprimantes ou photocopieuses hors tension ;
- l’hiver, penser à couper ou baisser le chauffage en fin de journée pour la nuit ;
- l’été, ouvrir tôt pour faire rentrer la fraîcheur matinale et réduire l’utilisation de la climatisation… 

Économiser le papier, un geste zéro déchet élémentaire

A l’ère du tout digital, on continue à imprimer à tout va des documents dont on n’a pas forcément besoin. Sensibilisez les membres de l’entreprise et rappelez-leur que l’on imprime uniquement si on a besoin, et recto verso si possible, en noir et blanc, voire avec une qualité d’impression moindre (mode rapide par exemple). D’ailleurs, cela réduit aussi la consommation d’encre, les cartouches en plastique n’étant pas vraiment « écofriendly » – à moins qu’elles soient rechargeables. Enfin, réutilisez les feuilles imprimées sur un seul côté comme brouillon pour vos prises de note lors d’un rendez-vous client ou d’une réunion. 

Équiper l’entreprise en seconde main : une alternative zéro déchet

Eh oui, on n’y pense pas toujours pour l’entreprise, mais acheter neuf n’est pas nécessaire. Il existe des sites comme Back Market, qui proposent des ordinateurs reconditionnés, d’occasion, comme neuf ou presque, avec une garantie de 6 mois. Idem pour le bureau ou autre : direction Le Bon Coin ou les ventes aux enchères après saisie ou liquidation d’entreprise par exemple.

Réduire les déchets… numériques !

Enfin, il y a une pollution à laquelle on ne pense pas : celle numérique. Tous les mails et fichiers envoyés par mails, ça pollue ! Alors hop ! on fait le tri dans les mails, on se désabonne des newsletters inutiles, et on envoie les pièces jointes un peu lourdes en version compressée. Pour ce qui est d’informer les collègues, on utilise des messageries instantanées (Slack, Hangout…) plutôt qu’un mail. Quant au stockage des données et documents, on reprend l’habitude du bon vieux disque dur externe pour faire des sauvegardes, plutôt que le cloud : l’immatériel c’est bien, mais cela suffit au bout d’un moment !

Enfin, si nous avions un dernier conseil à vous donner, c’est d’y aller progressivement : Rome ne s’est pas faite en un jour. Soyez à l’initiative d’une réunion consacrée à la réduction des déchets, durant laquelle chacun pourra donner des idées : cela motivera tout le monde pour atteindre cet objectif ! Et pourquoi pas, proposer des journées de télétravail pour économiser encore plus, et ajouter du confort à vos journées chargées ? 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez ici.


J'accepte