Poux : comment prévenir leur invasion et leur faire la peau

Publié le 15/05/2018 dans Hygiène et soins , Vie quotidienne , Zéro déchet
Poux : comment prévenir leur invasion et leur faire la peau

Avec les beaux jours, il n’y a pas que le soleil qui fait son retour : il y a aussi ces charmantes bébêtes qui s’installent confortablement sur le crâne de nos poussins, j’ai nommé les poux ! Si en lisant ces lignes vous avez la furieuse envie d’inspecter la tête de vos loulous ou de vous gratter la tête, nous avons la solution ! Voici comment lutter contre ces hôtes qui ont tendance à s’installer chez vous sans signer de contrat de bail !

Un soin préventif comme outil de dissuasion

Comme le dit l’adage, mieux vaut prévenir que guérir ! Il existe des soins préventifs pour prendre le mal à la racine et éviter que les poux s’installent sur la tête de vos enfants. Composés d’huiles végétales et huiles essentielles, ces soins peuvent s’utiliser à partir de 3 ans – eh oui, l’école maternelle est l’endroit préféré des poux pour proliférer à foison – et sont na-tu-rels ! En stick ou en spray, ils s’appliquent tous les matins avant de partir à l’école : deux secondes pour éloigner les poux, c’est pas mal non ? Vous pouvez aussi renforcer leur action en utilisant un shampoing préventif tout doux pour le cuir chevelu fragile de vos chères têtes blondes.

Des coiffures adaptées

Si vos poussins sont du genre à aimer porter les cheveux longs – avouez, vous aussi vous avez une petite fille qui veut des cheveux aussi longs que Raiponce –, les coiffer vous évitera sûrement une invasion ! Tresse, couette, tresse plaquée, l’idée est que les cheveux ne soient pas lâches mais attachés. Les enfants passent leur temps à jouer ensemble, à être en contact : ne laissez aucune chance aux poux de s’accrocher à la tignasse de vos loulous !

Des traitements naturels

Si malgré ces mesures, l’ennemi est entré dans votre foyer, ne surréagissez pas ! Les produits traitants forts contiennent du silicone et des insecticides ! Les réactions allergiques sont possibles. Mieux vaut donc privilégier le naturel.

Les mesures à prendre en cas d’invasion

On a beau vous recommander de désinfecter draps, oreillers et sièges auto, voire votre canapé, ces mesures ne sont pas toujours indispensables et certaines sont même toxiques. Regardez un peu la composition de ces désinfectants d’environnement… et vous risquez d’avoir peur. Après des dizaines d’invasion ici, et des mesures draconiennes pour enrayer l’expansion de la communauté de poux à la maison, ces sprays sont tout simplement inutiles si vous observez quelques règles :
- lavez draps, pyjamas, doudous à 60 °C ;
- laissez de côté les brosses à cheveux qui sont potentiellement infestées quelques jours avant de les nettoyer minutieusement.
Et c’est tout ? Eh oui ! C’est tout ! Le plus efficace pour éviter la propagation des poux dans la famille, c’est de prévenir, traiter… et passer le peigne à poux ! Et dites-vous qu’un pou qui n’est pas sur la tête est bien souvent un pou mort : il ne survit pas longtemps sans garde-manger à portée de pattes.

Le peigne à poux : l’arme de destruction massive in-dis-pen-sable !

Que vous utilisiez un répulsif ou que vous soyez en plein traitement, le peigne à poux reste la meilleure façon de lutter efficacement contre ces bestioles. Passez-le régulièrement à vos enfants !
Préférez celui en métal, plus écologique mais aussi plus performant pour attraper les lentes que les peignes en plastiques. Associé à des soins préventifs ou traitants, vous n’êtes pas près de voir un pou chez vous de sitôt !

Voilà, vous avez le droit de vous gratter compulsivement la tête à présent !