Faites pousser vos éponges naturelles et biodégradables chez vous

Publié le 14/08/2018 dans Zéro déchet
Faites pousser vos éponges naturelles et biodégradables chez vous
Non, ce n’est pas une blague. Faire pousser chez vous ou dans votre jardin votre propre éponge, c’est possible et même économique. Est-ce que vous avez entendu parler de Luffa (ou la courge éponge) ? Il s’agit d’une plante grimpante, de la famille des cucurbitacées (comme le concombre ou la courgette). Les formes les plus cultivées (parmi 5 à 7 espèces différentes) sont les Luffa cylindrica et acutangula puisqu’elles sont également comestibles et souvent utilisées dans la cuisine asiatique ou africaine. Autre le fait d’orner votre clôture ou terrasse, vous pouvez consommer ses fruits verts allongés à l’état jeune, ou attendre qu’elles prennent par la suite une consistance fibreuse et qui donnera vos éponges. Vous les utiliserez ensuite pour nettoyer votre maison, vos plats ou pendant le bain. En plus de produire votre propre éponge, 100% naturelle et biodégradable, vous aidez à réduire la pression sur la population d’éponges marines qui a considérablement baissée au fils des ans pour se retrouver aujourd’hui réduite quasi à néant.

Variétés de luffa

Nous allons présenter ici seulement 2 variétés puisque ce sont celles qui peuvent être également utilisées en cuisine.

Luffa cylindrica

(syn. Luffa aegyptica, Mormodica luffa)

La plante se présente sous formede liane pentagonale grimpante ou rampante de 3 à 10 m de long. Les feuilles sont souvent plus largesque longues. Les fleurs, de 4 à 10 cm, sortent en fon de printemps. Les fruits présentent une forme cylindrique, de 30 à 60 cm de long et de 6 à 12 cm de diamètre avec une peau assez fine. Les fruits sont à consommer jeunes puisqu’en grossissant, le fruit acquiert de l’amertume et devient même toxique (contient des saponosides entre autres)!

Luffa acutangula

(Éponge végétale, courge torchon, pipangaille en réunionnais, Ridged luffa en anglais)

Ses lianes sont de 3 à 6 m de long, pourvue de fins sillons longitudinaux. Les feuilles sont dentées, palmatilobées avec 3 à 5 lobes profondément découpés, de 15 cm de large. Les fleurs sont de couleur jaune et les fruits mesurent de 20 à 50 cm.

En France, on trouve facilement de graines de luffa cylindrica et plus difficilement celles de luffa acutangula.

Plantation de luffa

La décision prise et les graines en notre possession, vient le moment de passer à l’action et de donner vie à notre éponge. On peut planter le luffa partout à condition de garder les plants au chaud. La plantation en pleine terre est possible si l’on n’oublie pas que la plante demande de 150 à 200 jours de chaleur depuis la levée des graines. C’est donc plus indiqué une culture en serre pour les régions aux étés courtes et frais. Nous avons donc besoin de soleil, de la chaleur, de l’humidité et, dans l’idéal, d’une terre riche et sablonneuse.

On peut planter en avril dans des pots et en mai en pleine terre ou dans des grandes jardinières. Il est préférable de faire grimper la plante pour que les fruits puissent s’allonger, sur le sol les fruits prendront une forme courbée et donc notre future éponge également. Il faut espacer les graines 30 à 45 cm. En pot, il est préférable d’utiliser un volume de 20l. Il faut installer une couche de drainage, comme des graviers par exemple, et remplir ensuite de compost ou d’un terreau neutre à légèrement alcalin.

Culture et entretien

Le luffa fleurit de la fin du printemps jusqu’en été, sa croissance est rapide chez le Luffa cylindrica pendant que chez Luffa acutangula la fleuraison aura lieu après une bonne croissance.. Il faut veiller à bien désherber le tour du pied tant que le plant est jeune et le protéger des limaces. Il faut arroser peu mais régulièrement. Il est préférable de ne conserver que les fruits qui poussent à plus de 1 m du sol pour qu’ils se développent bien et bénéficient plus de sève.

La récolte :

Les jeunes fruits de luffa se conservent au réfrigérateur, tout comme la courgette ou le concombre.

Pour en faire des éponges, il est nécessaire d’attendre que le fruit soit bien mur, voir attendre même après, que le fruit prenne une couleur brune et commence à se détacher du fruit. Après la récolte, il faut laisser les fruits sécher quelques jours, au soleil ou dans un endroit sec et ventilé. Ensuite, il faut mettre les fruits à tremper dans l’eau pendant plusieurs jours. Ensuite il faut peller la peau, secouer le fruit pour se débarrasser des graines et votre éponge est tout prête.  Pour la blanchir, on la met dans l’eau bouillante et une fois sèche, on peut la couper en tranches.

Utilisation :

L’éponge végétale est multi-usage. Grâce aux fibres qui grattent légèrement, elle peut vous être utile autant dans la cuisine, comme éponge pour la vaisselle, qu’en tant qu’exfoliant naturel s’il est associé au marc de café par exemple. En massage, l’éponge de luffa fait circuler le sang, enlève les peux mortes, facilite l’épilation, prolonge le bronzage, tout en laissant la peau douce et lisse.

Il faut bien veiller à bien sécher votre éponge après chaque utilisation car il se dégrade rapidement. Comme tout produit naturel, notre éponge n’échappe pas aux bactéries, c’est pourquoi il faut bien le nettoyer avec de l’eau après chaque utilisation.